Dominica --> Guadeloupe avant | après
retour page escales
63 miles (117 kilomètres) de Dominica à la Guadeloupe

Février - Mars 2011

De toutes les îles anglaises, les formalités à La Dominique ont été les plus simples. Le préposé ayant même rempli les documents lui-même.

Cette île est la plus pauvre des petites Antilles mais la gentillesse de ses habitants est inversement proportionnelle à son PIB.

Roseau, la ville principale de la Dominique.

L'église catholique Lady of Fair Haven

Grâce à la construction récente de pontons, les paquebots de croisière s'arrêtent désormais à Roseau et à Prince Rupert Bay.

Nous apprécions pendant quelques jours le calme du mouillage de Portsmouth et visitons la rivière indienne, théâtre du tournage de quelques scènes de pirates des caraïbes.

Indian River

Malgré son excellent camouflage, cet iguane sera quand-même découvert.

Habitation rudimentaire.

Propagande du ministère de l'éducation : Soit cool et reste à l'école!

Plusieurs épaves rappellent la violence de l'ouragan David.

Quant à ce naufrage, il fut provoqué pendant une action de nettoyage. Claudia doit apprendre a mieux viser lorsque elle me lance des objets. Ici en l'occurrence une brosse bien dur.

La navigation suivante de 44 miles jusqu'à Pointe-à-Pitre sera faite en deux étapes. Nous faisons escale aux îles des Saintes, qui dépendent de la Guadeloupe.

Comme nous prévoyons de visiter ces îles avec nos mamans, nous ne nous y éternisons pas et partons le lendemain pour Pointe-à-Pitre et devrons tirer en route notre premier bord de près, le vent venant dans le nez.

Après un long voyage et une escale à Paris, les mamans arrivent le 8 février.

Étale d'épices sur le marché de Pointe-à-Pitre

Les Saintes: la troisième plus jolie baie après celle de Rio et de Halong (Vietnam) d'après l'Unesco.

Vanupieds dans un mouillage tranquille de l'anse Mire.

Séance photo depuis le Fort Napoléon.

Une promenade nous conduit à la baie du pain de sucre.

La maman de Thierry à la barre.

Après notre expérience de la Martinique, nous réservons une voiture de location longtemps à l'avance et pouvons visiter Grande Terre et Basse Terre.

Grande Terre: Mer agitée depuis la Pointe des Colibris.

A gauche, la mer des caraïbes et à droite l'Atlantique.

Panorama depuis la pointe de la Grande Vigie

Basse Terre: Cascade aux Écrevisses dans le parc national

Malheureusement, tout à une fin. Après 3 semaines, il est temps de ressortir les habits chauds. A la maison des conditions hivernals attendent nos mamans.

3 jours plus tard et après nos retrouvailles avec l'équipage de Peter Pan (Susanne et Jan), nous quittons la Guadeloupe via la rivière salée en direction d'Antigua. Mi-mars, une nouvelle visite est attendue à St.-Martin.
 
la suite : Guadeloupe --> St.-Martin avant | après
retour page étapes